Photo Emmanuel de Chambost, janvier 2009

C'est moi, en janvier 2009


le site EdC

 

L'AUTEUR


(dernière mise à jour 14 novembre 2016)

 

Accueil site EdC




L' auteur du site

Je me présente:

Emmanuel de CHAMBOST (EdC), né en 1948, ingénieur. En fait, depuis octobre 2009, je me prépare à être un ex-ingénieur. j'ai créé ce site après avoir publié, en 1997, le livre La direction du PCF dans la clandestinité (1941-44)Par la suite, J'ai rajouté d'autres pages, fruit d'investigations plus modestes.

Vous pouvez m'écrire:  Courriel EdC

Les illustrations relatives à la direction du PCF ont été réalisées par: Vanessa PINHEIRO, née en 1974, qui était étudiante aux Arts-Déco au moment où elle a dessiné les illustrations destinées d'abord au livre "La direction du PCF..." et qui ont été recyclées sur le site. 

A partir de 2009, je m'oriente vers l'histoire des entreprises, Histoire de Cameca ou .

Haut de la page

Histoire du site et des pérégrinations d'internaute de l'auteur (Janvier 2001-Décembre 2009)

Ce site a d'abord été construit autour d'extraits du livre La direction du PCF dans la clandestinité (1941-44) .  Au cours des années 1994-1997 pendant lesquelles j'ai mené l'enquête qui a abouti à la publication du bouquin, je n'avais pas du tout fait appel aux ressources disponibles sur Internet. A cette époque on utilisait déjà beaucoup internet pour le courrier, mais les sites étaient non seulement rares, mais leur contenu en information était pratiquement nul.

Après 1997, j'ai mis entre parenthèses mes activités d'historien amateur pour consacrer mes temps de loisirs à des activités associatives. C'est à cette occasion que j'ai commencé à m'intéresser à la création de site et à la mise en ligne d'informations. C'est Marie, une copine de l'association, qui m'a initié à la création de site. Si tu passes par là, merci Marie ! C'est la même qui m'a dit qu'on trouvait des choses intéresantes sur les forums, à l'époque, les forums, c'était usenet, et en fréquentant fr.soc.histoire, j'ai rencontré un certain nombre d'internautes qu'il m'est arrivé de recroiser ensuite.

Vers 2001 que je me suis décidé à créer un site personnel pour mettre en ligne quelques bonnes feuilles du livre. En fait, internet est une véritable chance pour les livres à petit tirage (écrits par de petits auteurs) pour lesquels les éditeurs ne déploient évidemment pas la grande artillerie pour les campagnes de promotion. Le livre peut continuer à  exister sur la place publique et trouver un public pendant des années. L'auteur peut également nouer des contacts, et un amateur d'histoire comme moi peut continuer à pratiquer à son occupation favorite, à l'échelle d'une page web, ce qui est moins dissuasif que lorsqu'elle est pratiquée à l'échelle d'un livre. 

Ainsi, j'ai été amené à rajouté un certain nombre de pages, touchant à d'autres sujets de la même époque, par exemple, les catholiques. Fin 2003, je suis revenu à l'histoires des communistes, car on m'a fait remarqué que le site très visité pour l'histoire du PCF entre 1921 et 1939, manquait cruellement de synthèse pour l'histoire pendant l'occupation. En 2004 et 2005, j'ai entretenu et enrichi assez régulièrement le site, mais finalement, j'ai trouvé lassant de devoir surveiller le nombre de visites journalières de telle ou telle page, pour me rendre compte si ce que j'écrivais était lu. Vers 2002, j'avais cessé la fréquentation des forums du usenet pour me faire une "vie sociale" sur les histoforums, très orientés seconde guerre mondiale. Des discussions sur ce forum ont stimulé ma curiosité pour tel ou tel sujet et sont à l'origine de pages qui se trouvent maintenant sur ce site. 

 En 2005, j'ai donc laissé le site en jachère pendant deux bonnes années en allant contribuer à un certain nombre d'articles de wikipédia sous le nom d'utilisateur EdC. Après avoir recyclé certains chapitres du livres dans le site, j'ai recyclé à leur tour des pages du site dans l'article de wikipédia. C'est ainsi que l'Histoire du parti communiste français de wikipédia reste encore, en 2009, très proche, de ce que l'on trouve sur l'histoire du PCF de ce site. Il est plus intéresant d'écrire dans wikipédia, parce qu'à condition de surveiler l'article et les possibilités de dégradation, la tendance est à l'amélioration, ne serait-ce que parce que les passages litigieux sont tôt ou tard mis en cause et que ces passages seront soit supprimés, soit étayés par des références. Wikipédia m'a également permis de m'évader de l'histoire du PCF et de la seconde guerre mondiale. Sur ma page utilisateur, j'ai écrit le journal d'un wikipédien et, juste retour des choses, en octobre 2007, j'ai pu mener sur mon site, avec   «L'histoire de l'article Guy Môquet de wikipédia », une micro-enquête sur la vie d'un article de wikipédia.

Sur wikipédia, on doit rester dans la neutralité et savoir négocier avec d'autres contributeurs le contenu d'un article, ce qui est parfois pesant. En 2007, j'ai dû réapprendre
à modifier des pages de mon site, pour créer de nouvelles pages comme "l'affaire Paxton" ou  l'historiographie de la famine en Ukraine de 1932-33 , une enquête qui traînait depuis quelque temps sur mon disque dur.  Un an plus tard, muni d'un nouvel ordinateur, je m'aperçois que le «Front Page» de Microsoft que j'avais utilisé pour construire ce site ne fonctionne plus sous Vista. Ceci m'encourage à passer résolument au libre (OpenOffice pour la bureautique) mais décourage mes vélléités de faire évoluer ce site. Il faut attendre mars 2009 pour que je prenne mon courage à deux mains et m'initie à KompoZer, libre et disponible sur le net. Voilà, je viens de refaire la page d'accueil et cette page-ci, et maintenant, je vais faire un peu de travail personnel.
EdC, avril 2009

 Le travail personnel dont je parlais en avril a donné naissance à cette Histoire de Cameca (1954-2009) où l'on discerne sans mal l'ingénieur sous les habits de l'historien. Dans ce cas, j'ai choisi de m'autoéditer. Ceux qui voudraient faire comme moi peuvent consulter le guide de l'autoéditeur. Autre chose, je ne fais pas qu'écrire et regarder le passé, je marche aussi vers l'avenir.

EdC, décembre 2009

Finalement, mon Histoire de Cameca m'a donné envie de passer à ce qui fut sa maison mère, mais je reviens à la période 1939-1945, ce sera l'Histoire de la CSF sous l'occupation . Maintenant retraité j'ai plus de temps, ce devrait être un travail sérieux.

EdC, avril 2010

En septembre 2010, je m'aperçois que je ne peux plus mettre à jour mon site par la procédure normale. Catastrophe: une enquête sur le net m'apprend que mon hébergeur, ifrance a plus ou moins disparu. Je m'achète un nom de domaine, edechambost.net et je m'installe chez Free-H. Pas si simple que ça. 

EdC, novembre 2010

En novembre 2012, mon Histoire de la CSF sous l'Occupation est publié par L'Harmattan sous le titre "La Radioélectricité en France sous l'Occupation, enfance du groupe Thales". La présentation du livre est ici . A partir de la page de présentation, on pourra accéder à toutes les annexes que je n'ai pas pu insérer dans les 250 pages du livre.
 EdC Mars 2013

L'histoire de la Seconde Guerre mondiale est un peu mon fonds de commerce, et j'ajoute régulièrement sur ce site, des documents, des compléments qui tournent plus ou moins autour du sujet, je contribue au débat, souvent sur ce forum Livres de guerre mais il n'y a pas que ça dans la vie, et en prenant de l'âge, on retourne à ses origines. Mine de rien, j'y aurai investi une bonne partie de mon temps, ces douze derniers mois, et je mets en lignes ces pages sur les Palafittes du lac d'Aiguebelette.
 EdC Mai 2015
A l'occasion de l'anniversaire de mariage de mon frère, je rentre dans les histoires de famille avec Les Chambost à Lépin . On reste autour du lac d'Aiguebelette, mais par rapport aux Palafittes, on fait quand même un bond de 4500 ans. Je n'ai plus beaucoup de temps pour m'occuper d'histoire car le présent me prend beaucoup de ce côté. Je suis néanmoins rattrapé par le passé: Les pages créées sur ce site autour d'une critique de la doxa paxtonienne ici (2007) ou (2014) ont resserré les liens tissés avec un certain nombre d'historiens, et en novembre 2016, j'adhère à l'HSCO.
EdC novembre 2016

Courriel EdC